vendredi 9 août 2013

Hanky Panky

Hanky Panky

HANKY PANKY - LES CHATS FAUDAGES - HALF PINT PYGMIES (1982-1988) Formation : 1982 1ère répète : Eric tient la basse tandis qu'Olivier découvre les joies de la batterie sans caisse claire (récupérée par Drunk sur un trottoir de Montreuil). Une "fête du boudin" plus tard, au lieu-dit Mours (95), le Vin Bagarre aidant, Thierry et Gilles rejoignent le groupe. Gilles, le seul salarié à l'époque, met la main au porteuf' pour une nouvelle batterie orange d'occase tout neuve, ce qui rend Oliv (presque) fou de bonheur (il en voulait une bleue). Le groupe a la particularité de répéter dans la maison de retraite de leur fief, "Le calme logis", où le Vin Bagarre est une institution, un art de vivre ... 1ère démo : sur les conseils des DEM, l'enregistrement se déroule au studio Bikini (8 pistes ) près des Halles. Pas vraiment une réussite ... 4 morceaux en boîte en à peine 6 heures ("Révolufion", "Des gamelles et des bidons", "Vamossalaplaya", "14 juillet") . Sur le chemin du retour, dans les voitures, personne ne la ramène ... Un split EP avec DEM est envisagé à l'époque, mais compte-tenu du résultat de la démo, le projet est logiquement remis à plus tard ... et ne verra finalement jamais le jour. 6 mois, 1664 jattes de Vin Bagarre et quelques concerts plus tard, 2ème démo : comme on connait la route, on retourne chez Bikini (8 pistes) pour y enregistrer 3 nouveaux titres ("Warum ?", "L'alcoologiste" et "Je sens mauvais" des Trotskids). Sur le chemin du retour, ça chante un peu plus dans les voitures. "L"alcoologiste" devient un tube interplanétaire en banlieue nord, diffusé en boucle sur les ondes libres ("Tendance négative", "Pogo exocet" et autres programmes culturels pirates de l'époque). Là, forcément, tout le monde prend le melon... et Hanky Panky splitte quelques cubis plus tard. Eric tiendra ensuite le micro au sein de la 1ère formation de Flitox. Après quelques concerts et un 45t, il quitte le groupe et Hanky Panky reprend alors du service, mais de façon beaucoup plus informelle : Gilles et Thierry ne sont plus là, Oliv et Vincent se succèdent à la batterie tandis qu'Eric continue à jouer de la basse et assure aussi le chant. En revanche, le groupe peine à trouver un guitariste malgré de multiples essais. Eric apprend donc les rudiments de la guitare et en novembre 1987, Oliv et Eric enregistrent 2 titres en 16 pistes ("Betty" et "Sens dessus dessous"). On tente alors de rebaptiser le groupe "Les chats faudages" mais "Hanky Panky" reste gravé dans la mémoire collective, en particulier dans l'esprit de ceux qui ont suivi les débuts du groupe. "C'est n'importe quoi ton idée ! C'est comme si qu'on rebaptisait le Vin Bagarre ! Et comment qu'on fait après pour s'y retrouver ? T'en a d'autres des idées à la con comme ça ? Bon, j'vais m'jeter une jatte, tu m'énerves ... " déclare alors l'un d'entre eux. Cet individu (même fortement aviné, "bagarrisé" dit-on aussi) est d'une logique implacable ... je m'incline donc. Hanky Panky devient alors un trio avec Blank à la guitare pour quelques répétitions, Porte de Montreuil notamment, dont une restera dans les annales, avec Oliv et Eric au meilleur de leur forme "bagarrienne" (disponible en mp3). Oliv, qui n'a jamais imaginé qu'on puisse faire autre chose que glander toute la journée et cogner sur une batterie, se retrouve soudainement intermitent du spectacle et se trouve amené à se déplacer beaucoup et souvent. Vincent rejoint donc Eric pour former ce qui reste le noyau dur d'Hanky Panky. Entre temps, Blank a formé les Invendables. Eric aménage derrière le périphérique, à St-Ouen, et le groupe choisit de répéter à un jet de pierre de là, au studio Ornano, ce qui présente l'avantage de pouvoir prolonger l'apéro. Les répétitions d'Hanky Panky deviennent alors une sorte de scène ouverte. Le groupe alors s'est réorienté vers le rockabilly et le ska, même si les chansons d'origine sont toujours jouées, parfois totalement remaniées. En tendant bien l'oreille, on peut donc parfois distinguer un clavier, 3 sax, 2 guitares, un harmonica, une basse, une batterie et une voix. Le problème est que tous ces personnages, s'ils lèvent leurs verres en parfaite harmonie, ne jouent que très rarement à l'unisson. "Le Vin Bagarre rend créatif mais limite affreusement d'un point de vue technique" m'a déclaré le même individu, au sortir de sa cure. Bon, dans l'histoire, on récupère quand même Manu, bon bassiste et clavier dans le trop méconnu groupe de ska "Lady Fun". Manu, Vincent et Eric réalisent alors une démo 2 titres ("Dernier verre" et "Reprends ton cartable") façon "FLVM" rue Blomet chez Manu sur un 4 pistes avec boîte à rythmes et prises de son dans la douche pour les voix et l'harmonica. Ces 2 chansons sont en réalité le recyclage de 2 titres inexploités par Flitox, qui a pris un virage résolument hard-core après les départs d'Eric et de Phil le batteur. Le groupe s'appelle alors les "HALF PINT PYGMIES", en référence à un cartoon de Tex Avery. That's all folks ! ...... .. .............. ..Get Your Own!.. | ..View Slideshow....

Albums Download

Aucun commentaire:

Publier un commentaire